Environnement

Réhabilitation et gros travaux

L’amélioration du parc existant, et en particulier les travaux d’économie d’énergie, est un de nos axes prioritaires d’investissements.

Depuis 2009, la consommation moyenne d’énergie de nos logements (affichée dans nos DPE) a diminué de 15%, grâce à nos réhabilitations, nos gros travaux et nos constructions neuves. En moyenne, l’étiquette énergétique avant et après travaux en 2018 passe de E à C. En 2018, 1 210 logements ont bénéficié de travaux d’économie d’énergie.

 

Construction neuve

Les opérations de construction neuve sont de plus en plus économes en énergie, et plusieurs opérations exemplaires font notre fierté :

  • l’opération Les Vignes de la Côte) à Reugny -8 logements, en matériaux bio-sourcés (ossature bois et isolation incluant de la laine de bois), a des performances énergétiques visant la RT 2012-10%. Elle a été également inscrite à l’étude E+C-* en anticipation de la RT 2020.
  • Les 22 logements de La Borde à Notre-Dame-d’Oé seront répartis comme suit : construire 14 logements 20% plus efficace que la RT 2012, obtenir le label E+C- pour 8 logements, et obtenir le label BEE+ (Bâtiment énergie environnement) pour l’ensemble.
  • L’opération Ilot Gratias à Joué-lès-Tours, inscrite également à l’étude E+C-, comportera 42 logements destinés en partie au relogement des locataires de la barre Picot (détruite prochainement dans le cadre du NPNRU). Le projet est véritablement imaginé pour le confort des habitants : chambre d’invité en partage avec salle d’eau, salle commune, et des jardins partagés seront installés en toiture.

*Le label E+C- (Bâtiment à énergie positive et réduction de carbone) est un label expérimental réglementaire préfigurant la future réglementation énergétique.

 

Jardins

Val Touraine Habitat soutient les incitatives des locataires qui souhaitent mettre en place des jardins partagés, des potagers ou des vergers participatifs. Ont fleuri ce type d’initiatives à Loches, Bourgueil, Chinon, Montlouis-sur-Loire, Amboise, Nouâtre...

A titre expérimental, un poulailler collectif a été soutenu à Chinon. D’autres projets sont à l’étude, à Rochecorbon notamment.

 

LPO

La Touraine est un lieu privilégié de reproduction des hirondelles de fenêtre, une espèce protégée mais qui subit malheureusement un déclin alarmant. La destruction de leur nid est interdite par la loi. VTH a donc souhaité trouver une réponse globale, et a signé en 2014 une première convention avec la Ligue de protection des oiseaux qui a été reconduite en 2018. La LPO intervient pour conseiller à l’occasion de réhabilitations et accompagner le remplacement des nids lors des travaux sur les façades.

 

Ruches

Une action symbolique a été réalisée en 2011 avec l’installation de deux ruches sur le toit de notre siège social à Tours. Un apiculteur en prend soin chaque année. Le miel récolté est distribué aux collaborateurs, aux administrateurs, aux partenaires ou aux Restos du cœur.

Cette action a le mérite de rendre concrète notre réflexion sur la biodiversité.

 

 

Gestion différenciée

Afin de combiner des prestations de qualité, économiques et écologiques, VTH teste sur un site pilote la mise en place de la « gestion différenciée des espaces verts ».

C’est dans le grand parc de Monts « Les 3 Guigniers » que cette nouvelle gestion se met progressivement en place. La gestion différenciée, c’est la création d’espaces différemment entretenus en fonction des usages, ce qui permet de favoriser la vitalité de la biodiversité. Sur un même espace on peut trouver plusieurs types de gestions comme  des jachères fleuries, des herbes hautes, des chemins aménagés ou encore des pelouses régulièrement tondues… Pour célébrer ce nouveau mode de gestion expérimental, c’est sous les yeux bien curieux des locataires du quartier et de leurs enfants, que l’entreprise Anvalia, prestataire et partenaire de la démarche, a installé un hôtel à insectes dans le parc.