En savoir plus, sur les métiers de la Proximité

Connaissez-vous le métier de Chargé de secteur ?

Au plus près des locataires, les métiers de la Proximité favorisent le sens du service et l’autonomie personnelle. Val Touraine Habitat assure directement, par ses collaborateurs de terrain, toutes les missions de propreté, de traitement des réclamations et d’accompagnement des locataires dans leur cadre de vie.

ZOOM sur Nicolas Le Quellec, Chargé de secteur à l’agence de Loches.

 

Nicolas Le Quellec, Chargé de secteur à LochesPrésentez-nous votre métier ?

Le métier de chargé de secteur est incontournable pour un bailleur social. Il assure le lien entre les locataires, l’agence et les entreprises qui interviennent chaque jour dans les quartiers.

Le chargé de secteur est un interlocuteur privilégié auprès des locataires, il doit donc se tenir disponible et prêt à traiter tous types de réclamations (techniques, sociales…). Il veille aussi à la bonne gestion du parc de logements vacants en assurant les états des lieux d’entrée et de sortie, ainsi que toute la période de remise en état afin de garantir de bonnes conditions de relocation.

Enfin il doit manager une équipe de terrain (employés d’immeubles et gardiens) et répondre à leurs sollicitations (techniques, humaines, congés, remplacement…).

 

Quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Je suis arrivé chez VTH il y a bientôt 6 ans, après avoir travaillé dans le secteur de la conduite de travaux.

Titulaire d’une licence Habitat en environnement urbain, j’ai souhaité me confronter à la gestion courante d’un parc immobilier. Bien que n’ayant pas de connaissance particulière dans le social, j’ai pu largement développer cette nouvelle approche.

 

Nicolas Le Quellec, Chargé de secteur à LochesQu’est-ce qui vous plait vraiment dans vos fonctions ?

Ce qui  est intéressant dans ce métier c’est le sentiment d’avoir une très bonne connaissance du parc locatif dont on a la charge, que ce soit d’un point de vue technique ou humain.

Il est en effet important de connaitre son patrimoine mais aussi de savoir comment les gens y vivent. Au fil des années, les locataires vous « adoptent » et les relations se renforcent, ce qui vous permet de travailler avec plus de fluidité.

Les locataires ont confiance en vous et ils comptent sur votre professionnalisme pour gérer leurs difficultés. Tout ceci se fait bien évidemment avec l’appui des collègues en agence.

Grâce à tout cela, un chargé de secteur gagne en autonomie et donc en responsabilité.

Dernier point intéressant, c’est le contact avec tous les acteurs liés à la gestion du patrimoine et de ses résidents. En effet nous devons travailler à la fois avec le personnel de VTH, les entreprises, mairies, gendarmeries, associations… ce qui est très enrichissant.

Toutes les actualités