La démarche régionale d'accompagnement au vieillissement

On fait le point !

Une démarche collaborative

La démarche régionale d’accompagnement du vieillissement vient d’être lancée en janvier 2021 et doit durer un an. Elle est portée par l’USH Centre-Val de Loire pour ses adhérents. Elle a pour but d’identifier des services que le bailleur pourrait proposer à ses locataires afin de favoriser leur maintien à domicile.

Le projet a pour enjeu :

  • D’aller à la rencontre des seniors et favoriser l’expression de leurs besoins
  • De proposer un accompagnement qui s’inscrive en complémentarité de l’action des acteurs de l’aide à domicile
  • D’expérimenter de nouveaux services
  • De préparer et outiller les bailleurs à l’accueil et à la sécurisation du maintien au domicile des seniors

 

Pour ce faire, la démarche cible un panel de 600 locataires de 65 ans et plus dans toute la région, à raison de 100 par département.

Le projet s’appuie sur une équipe de sept collaborateurs : une chargée de mission pilote du projet, et un chargé d’animation référent seniors par département de la région.

Dans le territoire de l’Indre-et-Loire, c’est Perrine Lablanche, ancienne chargée de secteur chez Val Touraine Habitat mise à disposition sur le projet pendant un an, qui assure cette mission.

Ces six collaborateurs sont chargés de réaliser les suivis individuels des locataires mobilisés dans le projet. Ils doivent les rencontrer entre 3 et 4 fois, afin de faire émerger leurs besoins et d’identifier les freins qu’ils rencontrent dans leur vie quotidienne.

En plus des suivis individuels, plusieurs ateliers collectifs sont prévus pour favoriser la participation des locataires à la démarche.




Perrine Lablanche, portrait 

Quelles-vont être vos nouvelles missions pour l’USH ?

Mon rôle est de venir à la rencontre de 100 locataires seniors sur le département de l’Indre-et-Loire. Ils sont locataires de différents bailleurs, Val Touraine Habitat, Tours Habitat, Touraine Logement, ICF, Ligeris ou CDC Habitat et ont tous plus de 65 ans.


Une phase de mobilisation a été réalisée en amont par chaque bailleur pour trouver des volontaires à cette étude. Celle-ci permet de voir comment les seniors vivent à leur domicile, et quels besoins ils peuvent avoir pour rester chez eux le plus longtemps possible.

Nous abordons différents thèmes lors des visites comme leur entourage, l’adaptation de leur logement, la mobilité, les démarches administratives ou encore l’accès à l’informatique et à internet. J’organise 4 visites par jours sur toute la semaine et le vendredi nous débriefons avec l’équipe régionale sur l’avancée du projet. Nous allons également mettre en place des ateliers collectifs pour permettre à ceux qui le souhaitent de se familiariser ou se perfectionner avec les outils informatiques et internet.

Cette étude est développée sur la région Centre-Val de Loire avec un chargé d’animation par département pour une durée de 1 an.

 

Quelles sont vos ambitions sur ce nouveau poste ?

Une fois cette étude menée à terme j’aimerai pouvoir continuer à participer aux projets concernant la politique du vieillissement mise en place à Val Touraine Habitat. Néanmoins si ce n’est pas possible je serai aussi très heureuse de retrouver mon poste initial de chargée de secteur en agence.



Toutes les actualités